Série « MA SANTÉ »

Animal ou végétal, tous les êtres vivants respirent, la qualité de l’air nous est donc essentielle !

air intérieur

Nous le faisons par automatisme, mécanisme, à chaque inspiration l’air emplit nos poumons et permet à notre organisme de fonctionner normalement…
On consomme alors de l’oxygène et l’on rejette du CO2, quel que soit notre environnement, que l’on soit à l’extérieur ou bien dans notre maison.

Vous comprenez donc que dans un espace clos, rapidement le taux d’oxygène diminue et le CO2 augmente, ce qui favorise les virus et peut devenir à terme extrêmement dangereux pour notre santé et notre bien-être.
Il est donc essentiel dans tous les logements, bureaux ou autres espaces clos d’avoir un apport d’air neuf…

Le plus simple et naturel étant de ventiler en ouvrant vos fenêtres !!

Cet air si précieux…

air extérieur

Le fait qu’il soit invisible nous fait oublier parfois à quel point il nous est essentiel.
De plus en plus sensible à la qualité de l’air, nous sommes nombreux à ressentir les effets néfastes de la pollution à l’extérieur.

Mais qu’en est il de la qualité de l’air à l’intérieur de nos maisons, appartements ou bureaux ???
Nous passons environ 85% de notre temps dans un environnement clos, et pouvons ainsi être exposés à de nombreux polluants.

Mais d’où vient cette pollution intérieure ?

Entre l’utilisation de produits ménagers, des bougies ou parfums d’ambiance, l’air de nos intérieur peut souvent être plus nocif que l’air extérieur, même s’il ne s’agit pas du même type de pollution.
La nature de ces polluants dépend aussi de votre bâtiment, des activités et du comportement que vous avez dans votre habitation… la peinture de vos murs, le tabagisme, l’utilisation de solvant pour le bricolage en intérieur sont des facteurs de pollution.

Il existe plusieurs catégories de polluants :

    • chimiques (phtalates, monoxyde de carbone…),
    • bio-contaminants (moisissures, virus, allergènes, pollens…)
    • physiques (amiante…)

Ces polluants sont issus de différentes sources d’émission :

    • constituant du bâtiment (matériaux utilisés),
    • mobilier (solvant, peinture),
    • appareils de chauffage à combustion (poêles, chauffe-eau, cheminée…)
    • transfert de pollution extérieure (pollen…)
    • tabagisme
    • animaux domestiques

Ainsi la qualité de l’air à l’intérieur de nos bâtiment peut souvent être moins bonne qu’à l’extérieur, même en ville.

Quels sont les incidences ?

qualité de l'air sommeil

Cet air pas toujours de bonne qualité, à un effet néfaste sur votre santé et votre bien être.
Nous l’avons déjà tous vécu, problèmes respiratoires, des allergies, des irritations…

La qualité de l’air a des effets sur notre bien-être mais également sur notre santé.
Cela peut aller de la simple gêne (irritation des yeux, somnolence, gêne olfactive…) jusqu’à des pathologies aiguës ou chroniques : asthme, intoxication…

Pour notre sommeil également, la qualité de l’air est indispensable !
Un air de bonne qualité permet la régénération de nos cellules et évite les troubles respiratoires qui sont eux même des perturbateurs de sommeil.

Que faire en premier lieu…

Du bon sens, on aère son intérieur pour améliorer la qualité de l’air !

aérer

Ouvrez les fenêtres, vous respirerez mieux… au minimum 10 minutes matin et soir tous les jours !
Cela permet un renouvellement de l’air intérieur et l’évacuation de toutes les sources de pollution.

Des soirées bien aérées !
Lorsque vous êtes nombreux dans une pièce, lors d’une soirée (si si on vaincra ce virus et il faudra bien fêter ça !) pensez à ouvrir une fenêtre car il y a, à ce moment là, un rejet important de CO2 et une forte consommation d’oxygène.

Travaux ou Déco, on choisit les bons produits !

peinture solvant

Lorsque vous faites des travaux de rénovation chez vous, pensez à suffisamment aérer les pièces et ce même après la fin des travaux.
Les toxiques contenus dans certains revêtements peuvent être persistants et mettre plusieurs semaine avant de se disséminer.

Le mieux sera encore de prendre conscience des produits que l’on achète…
Ce joli meuble sur lequel je craque, avec quel bois est il fabriqué,( comment est il produit, quel traitement a t il subi…) quelles peintures pour ma cuisine ou quel tissu pour mes rideaux. Tout ces choix on des incidences fortes sur la qualité de l’air de votre environnement…

On évite l’accumulation d’humidité pour améliorer la qualité de l’air !

Lorsque vous prenez une douche, cuisinez ou avez une activité qui dégage de l’humidité, le bon réflexe est d’ouvrir une fenêtre au préalable… on évite ainsi l’excès d’humidité qui est bien entendu vecteur de moisissure et donc de pollution extrêmement toxique.

Ménage en profondeur !

aspirateur robot roborock s5 max

La qualité de l’air est indisociable de la propreté… Poussière, acariens, poils de vos toutous… il est essentiel d’avoir une maison saine pour respirer un air de qualité.
Pensez à investir dans un aspirateur de qualité et à très régulièrement faire la chasse aux nids à poussière !
De nombreux appareils possèdent des filtres intégrés qui évitent la dispersion des allergènes.

Le gros avantage également des aspirateurs robots est leur capacité à aller sans problème dans les endroits que nous ne pouvons pas toujours atteindre… sous le lit tout au milieu, derrière le grand buffet de ma grand-mère ou encore sous le meuble de la salle de bain.
Mais attention le ménage peut être aussi un facteur aggravant pour la qualité de l’air…
Il est indispensable d’utiliser les produits adaptés et en bonne quantité, d’éviter les aérosols ou bien comme l’encens ou les bougies parfumées il vous faudra impérativement aérer votre pièce de suite après leur utilisation.

Grille d’aération libérée pour une qualité de l’air améliorée !

Il est absolument indispensable que toutes vos grilles d’aération, de vmc ou de fenêtres ne soient pas obstruées.
Pensez également à les entretenir régulièrement et à enlever les poussières qui pourraient empêcher leur bon fonctionnement.

Appareils entretenus !

cheminée monoxyde de carbone

Le contrôle de la qualité de l’air peut aussi sauver des vies… Le monoxyde de carbone ou cO est un des gaz les plus dangereux.

C’est un gaz issu de la combustion incomplète de matières organiques (issues d’un appareil de chauffage) en raison de l’absence suffisant d’oxygène.
Le CO est toxique, car il empêche l’approvisionnement du corps en oxygène en se fixant sur les globules rouges. Il représente la première cause de mortalité par toxique en France.
Cela est dû notamment au fait que ce gaz soit indétectable, inodore, invisible et non irritant, et qu’il se diffuse très rapidement dans l’air.

Dans une majorité des cas les accidents résultent notamment des facteurs suivants, un ou plusieurs peuvent être mis en cause :

    • mauvaise évacuation des produits de combustion
    • absence ou mauvaise ventilation (sortie d’air obstruée ou calfeutrée)
    • défaut d’entretien des appareils
    • vétusté des appareils
    • mauvaise utilisation des appareil

Les appareils à surveiller :

    • Les chaudières (bois, charbon, gaz, fioul)
    • les chauffe-eau
    • les inserts de cheminées ou poêle à bois
    • les chauffages mobiles d’appoint
    • les cuisinières (bois, charbon, gaz)
    • les moteurs automobiles dans les garages
    • les groupes électrogènes à essence ou à fioul et tout moteur thermique fixe ou mobile
    • les appareils types brasero

Comment connaitre la qualité de mon air ?

netatmo capteur qualité de l'air

Le capteur de Qualité de l’air détecte les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.
Il permet également de connaître la température, le taux d’humidité et même le niveau de pollution sonore dans votre habitat.
Agir sur ces facteurs de façon simultanée permet d’améliorer de façon probante la qualité de votre air intérieur.

Pour un air de qualité…

aération

La pollution de l’air intérieur fait l’objet de préoccupations majeures, notamment en terme de santé publique.
Nous avons la capacité, de façon très simple dans un premier temps, de permettre le renouvellement de notre air juste en ouvrant les fenêtres…
Et en plus cela ne nous coûte rien, alors pourquoi s’en priver !!

Tous à vos fenêtres… c’est parti vous pouvez aérer !

Dans la série « MA SANTÉ »:

Newsletter

Abonnez vous à notre lettre d'informations mensuelle
Les dernières actualités produits directement dans votre boite email
Abonnement / dés-abonnement à votre convenance

Merci pour votre inscription !

Share This